Le Blog

Le silence irrite le sable

transports

Strasbourg accueillera du 19 au 22 juin 2017 le 12ème congrès européen sur les systèmes de transports intelligents. Pour l’occasion Engie et Alsace Digitale, en collaboration avec Eurométropole Strasbourg et Pôle Véhicule du Futur lance un appel à projets aux startups qui peuvent apporter des solutions innovantes et durables en matière de mobilité.

Dans un monde de plus en plus peuplé et interconnecté, les nouvelles technologies sont devenues des outils indispensables à la mobilité, avec des usages nombreux qui se diffusent rapidement. Voiture connectée, carburants alternatifs, applications d’auto partage, route intelligente,…  Les mobilités intelligentes de demain doivent permettre une organisation plus fluide, plus efficace et plus verte de nos villes. Et pour qu’une telle transition s’opère, nous avons besoin de vos idées innovantes !

Vous avez créé votre startup dans la Région Grand Est ou Rhin Supérieur depuis plus d’un an ? Votre démarche s’inscrit dans une volonté de révolutionner nos modes de déplacement pour les rendre plus sûrs, plus confortables, plus économes ? Alors prenez part à cet appel à projet et bénéficiez d’un programme de mentoring concentré sur trois jours encadré par des spécialistes mondiaux de la mobilité durable. Cet événement à portée internationale se déroulera entièrement en anglais.

Enfin vous pourrez tenter votre chance d’être sélectionné pour pitcher devant les congressistes : une occasion en or d’acquérir une notoriété mondiale et de rencontrer des experts du domaine qui vous aideront à concrétiser votre idée. Un coup de pouce qui pourrait bien transformer votre startup story en véritable success story !

Pour en savoir plus et participer c’est par ICI.

Attention à ne pas manquer le coche, les candidatures prennent fin le 28 MAI 2017 à MINUIT !

 

 

Meetup14

Ce 14ème rendez-vous de la communauté des entrepreneurs strasbourgeois a lieu le mardi 23 mai et porte sur la question de la nouvelle réglementation sur les données et son approche par les startups ou entreprises innovantes.

En effet, au printemps 2018 entrera en vigueur cette nouvelle réglementation européenne, le GDPR, qui s’applique à toute entreprise qui « collecte, traite et stocke des données personnelles dont l’utilisation peut directement ou indirectement, via un tiers, identifier une personne ». Elle repose sur le droit fondamental que constitue, pour chaque citoyen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles.

Pour en parler, nous accueillerons Sébastien Heitzmann, gérant de 2le et Kiwi Backup qui nous parlera de son expérience et de l’approche que peuvent avoir les startups et les entreprises innovantes, et Florence Gaullier, avocate, associée du cabinet Vercken & Gaullier.

A l’issue des interventions, un moment convivial vous permettra d’échanger et de poser vos questions sur le sujet. Pour en savoir plus sur cette nouvelle réglementation en amont du Meetup, découvrez notre article sur le sujet ICI.

Y aller : Mardi 23 mai à 18h30 au Shadok – 26 presqu’île Malraux 67100 Strasbourg

Inscription gratuite ICI

Page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/136378660240341/


De plus, un atelier « Nouvelle directive sur les données personnelles (fichiers), comment se préparer au règlement européen ? » est organisé par le Club de la Presse le vendredi 9 juin de 8h30 à 10h.

Sera abordé les outils permettant de clarifier et de rendre pleinement opératoires les nouvelles règles européennes, en présence de Ralph Roggenbuck, juriste et Elphège Tignel, chargée de communication du Centre Européen de la Consommation.

Renseignements et inscription : info@club-presse-strasbourg.com


Plus d’infos sur Strasbourg Startups : http://www.strasbourg-startups.com/

entreprise-et-la-protection-des-donnees-personnelles

Le 14 avril 2016, le Parlement européen a adopté le projet GDPR relatif à la protection des données personnelles. Celui-ci comporte un règlement et une directive qui sont appelés à faire évoluer sensiblement le droit des données personnelles des Etats membres de l’Union européenne à partir du printemps 2018. On en parlera lors du prochain Meetup de Strasbourg Startups.

Le GDPR, ou General Data Protection Regulation, est le nouveau règlement européen qui s’appliquera dès 2018 à toute entreprise qui « collecte, traite et stocke des données personnelles dont l’utilisation peut directement ou indirectement, via un tiers, identifier une personne ». Il repose sur le droit fondamental inaliénable que constitue, pour chaque citoyen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Focus sur quelques points majeurs :

Des droits renforcés

Ce règlement s’applique aux entreprises mais également aux associations,  aux administrations, aux collectivités locales et aux syndicats.

Le projet intègre des nouveauté, tel que le « droit à la portabilité des données ». Tout consommateur pourra désormais récupérer les données qu’il a fournies à une entreprise pour les réutiliser ou les transmettre à un tiers, en cas de changement de fournisseur de services par exemple. La législation exige « un accord explicite et sans ambiguïté du citoyen en amont pour le traitement de ses données personnelles ». Les entreprises devront de même être transparentes sur l’utilisation de celles-ci.

Les autres nouveautés concernent le droit pour le client d’être informé en cas de violation de ses données personnelles ainsi que le droit à l’effacement ou fameux « droit à l’oubli ».

« Ce droit permet à un individu de demander le retrait de certaines informations qui pourraient lui nuire sur des actions qu’il a faites dans le passé. Le droit à l’oubli s’applique concrètement soit par le retrait de l’information sur le site d’origine, on parle alors du droit à l’effacement, soit par un déréférencement du site par les moteurs de recherches, on parle alors du droit au déréférencement. »

Par ailleurs, les consommateurs victimes d’une violation de leurs données auront le droit d’obtenir du responsable du traitement ou du sous-traitant une « réparation du préjudice subi » en cas de dommage matériel ou moral.

L’impact sur les entreprises

Pour les entreprises, l’adaptation probable de leurs outils actuels nécessitera quelques investissements. Car le règlement oblige la mise en œuvre de « mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de garantir un niveau de sécurité adapté au risque ».

Cela suppose que l’entreprise se prépare à des cyber-attaques, et se prépare au mieux à les anticiper. Ce processus de préparation doit être minutieux et planifié, avec une véritable évaluation et une cartographie des données et une analyse des incidents de sécurité.

L’entreprise devra également veiller à se protéger contre ces attaques, ce qui implique bien entendu la mise en place et la mise à jour de technologies de protection, mais également une véritable formation, continue et renouvelée, des personnels impliqués. Enfin, les responsables du traitement ne seront plus les seuls à être concernés par ces nouvelles règles. La législation européenne dédie aussi ces obligations aux sous-traitants.

L’entreprise devra documenter toutes les mesures et procédures utiles pour assurer à tout moment cette protection. Elle ne pourra transférer en dehors de l’Union Européenne ces données que selon un cadre strictement défini. Enfin, à tout moment, elle devra pouvoir prouver aux autorités compétentes que tout est bien mis en œuvre pour répondre à ces obligations.

Des sanctions sont prévues pour les entreprises qui ne respectent pas cette législation. Celles-ci peuvent aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial ou 20 millions d’euros.

En conclusion

Le GDPR vient ici simplifier et  harmoniser la gestion des données dans les différents pays de l’Union Européenne. L’objectif est d’optimiser la transparence et donc la confiance dans le monde numérique. « Et ce facteur confiance est un élément décisif dans le développement des activités en ligne, tout autant, voire plus que la qualité d’un produit ou d’un service, ou que son service client. »

En France, c’est la CNIL qui sera garant de cette réglementairement.

Pour en savoir plus, rendez-vous au prochain Meetup de Strasbourg Startups, le mardi 23 mai prochain.

 

image be a boss

Dans le cadre de sa 3e édition le Be a boss Tour organisé par Digital Business News (révélateur d’écosystèmes digital et entrepreneurial) débarque à Strasbourg pour un forum dédié aux femmes entrepreneures le 1er juin 2017 en partenariat avec Alsace Digitale et Epitech.  

Vous êtes une femme ? Vous êtes impliquée dans l’univers entrepreneurial ou rêvez de monter votre propre startup ? Participez gratuitement au forum Be a Boss pour rencontrer des femmes entrepreneures, networker et partager vos expériences, réfléchir ensemble sur des thèmes au cœur du projet d’entreprise, et pourquoi pas même concourir au Be a Boss Awards en pitchant votre projet.

Le Be a boss Tour se déroule dans 5 villes de France (Lyon, Lille, Strasbourg, Bordeaux et Marseille) et se clôture par une grande finale à Paris afin de récompenser et d’encourager les startups innovantes fondées par des femmes.

Be a boss Strasbourg

Tout au long de la journée, vous aurez l’occasion de participer à des tables rondes avec des femmes qui sont des exemples de réussite dans le monde de l’entrepreneuriat ou encore à des keynotes qui vous permettront d’avoir toutes les clés en main pour vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Les thématiques abordées seront notamment celles des solutions de financement, de ce qu’il faut savoir sur la propriété intellectuelle… Certains moments seront également réservés au networking pour qu’autour d’un café vous puissiez échanger au mieux sur vos expériences de femmes entrepreneures  (accomplies ou en devenir). Pour participer à cette belle journée mettant à l’honneur les femmes qui ont envie d’entreprendre, c’est ICI.

Enfin en milieu d’après-midi 7 startups strasbourgeoises fondées ou cofondées par des femmes seront invitées à pitcher devant un jury qui en sélectionnera deux d’entre elles pour participer à la grande finale du Be a boss Awards à Paris le 21 septembre 2017. Le concours prendra la forme suivante : 5 minutes de pitch, 3 minutes de questions/réponses. Les deux startups gagnantes recevront un volume de 30 000€ d’espace publicitaire ainsi qu’un accès privilégié à un dispositif de financement par Bpifrance Financement. Pour participer au Be a boss Awards il vous suffit de remplir le formulaire avant le 18 mai 2017.

L’événement sera suivi d’un apéro entrepreneur!

Infos pratiques :

Quand ?

Jeudi 1er  juin 2017, de 13h à 19h30

 ?

Campus Epitech, 4 rue du Dôme 67000 Strasbourg

Accès ?

Tramway ligne B, C, F : Broglie
Tramway ligne A, D : Langstross – Grand’Rue

Tarif ?

Entrée gratuite !

Lien vers la billetterie : https://www.eventbrite.fr/e/billets-be-a-boss-strasbourg-2017-30952519820?aff=ehomecard

En savoir plus sur le Be a boss Tour : http://www.be-a-boss.com/

En savoir plus sur Digital Business News : http://www.digitalbusinessnews.com/

Logos Start-Up Week-end Mulhouse 2017

Logos Start-Up Week-end Mulhouse 2017

Pour sa 4e édition, le Startup Weekend Mulhouse revient du 19 au 21 mai prochain à la HEAR à Mulhouse, et permettra aux courageux participants de créer un concept de Startup en 54h chrono !

Pour ceux qui ne sont pas familier de ce genre d’événement, le Startup Weekend est un hackaton, un marathon entrepreneurial en quelque sorte, où différentes équipes se constituent en fonction des compétences de chacun et ont pour objectif de présenter un concept de startup innovante dans le temps imparti. 54h dans ce cas là.

Le Startup Weekend est à la base d’un mouvement d’entrepreneurs actifs et confirmés, qui apprennent les bases de la création de startups et du lancement de projet. C’est la plus grande communauté d’entrepreneurs passionnés, avec plusieurs centaines d’évènements dans autant de villes du monde, comme à Strasbourg en fin d’année.

Entrepreneurs, étudiants, développeurs, designers, créatifs, curieux : tous les profils peuvent apporter quelque chose lors du Startup Weekend, alors pourquoi pas vous ?

Rejoignez le mouvement en vous inscrivant ICI !

La participation s’élève à 50€ mais comprend la restauration sur l’ensemble de weekend, l’usage des locaux et la possibilité de dormir sur place pour ceux qui viennent de loin. De nombreuses animations et une ambiance conviviale vous accompagneront tout au long de cette expérience humaine.

On compte déjà une trentaine de participants à plus d’un mois du début de l’événement organisé par Alsace Digitale et son antenne Mulhouse Startups, ainsi qu’e-nov Campus et Le Technopole Mulhouse. C’est près de la moitié du nombre total de participants de l’an dernier. Le record de participation semble donc bien parti pour être battu !

On compte sur vous !

Y aller : Du vendredi 19 au dimanche 21 mai 2017 à la HEAR – 3 Quai des Pêcheurs, 68200 Mulhouse

Sur inscription

Plus d’infos sur Facebook : https://www.facebook.com/events/231750303957014/

plages_labelC3

Depuis quelques semaines nos Plages arborent fièrement le label Centre Collaboratif Connecté (C3) du réseau Actipole 21. Il est le label de référence des tiers-lieux professionnels.

La Plage Digitale Rivetoile et La Plage du Shadok, les 2 espaces de coworking gérés par Alsace Digitale, ont été récompensées par le label C3. Celui-ci repose sur plusieurs critères, tels que l’intégration dans le territoire, les équipements technologiques ou la façon dont il répond aux exigences entreprises, entrepreneurs et salariés. Il comporte 4 axes : proximité, lien social, haute performance et un axe transversal de gouvernance/inter-opérabilité entre tiers-lieux.

Une commission nationale de certification, composée de personnes morales et physiques indépendantes des tiers-lieux candidats s’est réunie pour statuer de la candidature de nos espaces. La décision d’attribution du label se décide à la majorité absolue.

Ce label C3 est donc un gage de qualité de nos espaces, une référence et un facteur d’activité pour les entreprises et les entrepreneurs qui souhaitent venir y travailler. C’est aussi l’assurance d’un certain niveau de services.

Alsace Digitale est très fière de ce label et tient à remercier tous les coworkers des Plages, car ils sont le cœur et la vie de ces espaces.

Actipole 21, acteur et promoteur de nouvelles forme d’organisation du travail, promeut le développement des tiers-lieux et cherche à faciliter l’implantation de ces derniers.

En savoir plus sur Actipole 21 et le label C3.

SpringCamps

Plusieurs événements Play2Code sont organisés durant les vacances scolaires du mois d’avril, l’occasion pour les collégiens et les lycéens de s’initier aux outils numériques et à la programmation informatique.


Les Spring Camps

Profitons des vacances scolaires pour coder !

Les Spring Camp Coding Club (lycéens) et les Code4Kids Spring Camps (collégiens) sont de retour durant les congés scolaires de printemps. La recette est la même : chacun avance à son rythme, les participants mobilisent d’abord leurs compétences en suivant des tutoriels sur-mesure et des animateurs sont présents pour les aider.

  • Code4kids Spring Camps :

Lundi 10 avril de 14h à 17h au Shadok

Mardi 11 avril de 10h à 17h au Shadok

Y aller : 10-14 ans. Gratuit sur inscription – Le Shadok, 25 presqu’île André Malraux 67100 Strasbourg

Inscription ICI.

  • Spring Camps Coding Club

Mercredi 12 avril de 10h à 17h à Epitech

Jeudi 13 avril de 10h à 17h à Epitech

Y aller : 15-18 ans. Gratuit sur inscription – Epitech, 4 rue du Dôme, 67000 Strasbourg

Inscription ICI.


La NeoCast

La salon des vidéastes fait son retour au Zénith de Strasbourg pour sa 3e édition. Au programme, près de 80 vidéastes seront présents et 70 conférences sont annoncées. Alsace Digitale et Play2Code animeront un stand de démos et de tutoriels vidéo.

Les visiteurs pourront s’initier de façon ludique aux robots Thymio et à l’Artduino et apprendre comment réaliser leurs propres tutoriels vidéo.

Y aller : Samedi 22 (9h-19h) et dimanche 23 avril (10h-18h) – Zenith de Strasbourg, 1 allée du Zénith, 67000 Strasbourg

Billets sur place ou en prévente ICI.


Ateliers Code4Kids

Les ateliers Code4Kids s’adressent aux 10-14 ans et leur permettent d’apprendre les bases de la programmation et du développement informatique dans une ambiance conviviale. De plus, ils développent ainsi un esprit critique et averti sur leur environnement et sur la culture numérique.

  • Centre Socioculturel du Neufeld

Y aller : Mercredi 19 avril de 14h à 17h – 42 Rue du Neufeld, 67100 Strasbourg

Gratuit. Inscription auprès du CSC du Neufeld.

  • Médiathèque de Barr

Y aller :  Jeudi 20 et vendredi 21 avril de 10h à 17h – 34 Avenue des Vosges, 67140 Barr

Gratuit. Inscription auprès de la médiathèque de Barr.


En savoir plus sur Play2Code et Epitech.

https _cdn.evbuc.com_images_29042889_59493528783_1_original

Vous êtes entrepreneur ou hésitez à lancer votre startup ? Dans les deux cas vous devez savoir convaincre ! Profitez alors de la Pitch Night, une soirée où vous pourrez améliorer et expérimenter votre pitch investisseurs. Elle se déroulera le jeudi 27 avril au Shadok à Strasbourg.

Lever des fonds pour une startup est une étape cruciale et difficile. La Pitch Night est une soirée où vous pourrez mettre votre écosystème au travail pour parfaire ce périlleux exercice.

Vous pourrez :

– Tester votre pitch en conditions réelles devant un jury d’investisseurs bienveillants

– Bénéficier d’un accompagnement au pitch investisseur en amont

– Recevoir des retours de l’ensemble de l’écosystème

… Tout ce qu’il faut pour maximiser vos chances !

Cette soirée est conjointement organisée par Alsace Digitale, Alsace Business Angels, SEMIA, Rhenatic, French Tech Alsace, Caisse d’Epargne et Capital Grand Est.

Que vous souhaitez vous tester ou simplement être spectateur, vous êtes les bienvenus !

Y aller : Jeudi 27 avril de 18h30 à 22h au Shadok – 25 presqu’île André Malraux 67100 STRASBOURG.

Pour vous inscrire c’est par ICI !

Contacts : sderivaux@gmail.com

Vin & Digital

Le jeudi 9 mars,  Strasbourg Startups a eu la chance d’être accueilli au CEEJA (Centre Européen d’Études Japonaises) pour une matinée co-organisé avec Epitech, dans le cadre du festival Bizz & Buzz, autour du Vin et du Digital. Le but de cet événement était de mettre en lumière les initiatives participant au renouvellement de la production et de la consommation du vin en Alsace, ainsi que de partager d’autres expériences venues d’ailleurs… !

Huit participants ont présenté leur projet : le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne, mais aussi des startups dans le domaine de la Wine Tech et une productrice de saké qui nous a honoré de sa présence, en direct du Japon. Un grand merci à Grand Est Numérique pour la mise en relation avec les startups de Lorraine.

Pour les absents, voici une petite leçon de rattrapage :

  • Wine Cluster (Strasbourg)

Wine Cluster est une startup fondée par Arnaud Tarry et dont l’ambition est de réinventer le circuit de distribution du vin en revalorisant les vignerons. Son objectif est de développer des outils numériques pour leur permettre de suivre les tendances de ce marché et de se le réapproprier sans passer par des intermédiaires. Grâce à “Boxdevignerons”, la première étape est de fidéliser le consommateur auprès des vignerons indépendants, en recevant chaque mois une sélection de vins à domicile. Une application proposera également un système de gestion personnalisé de caves à vins.

Arnaud Tarry

contact@cluster.wine

https://cluster.wine/fr/

  • Wino (Nancy)

Nans Thomas représentait Wino, une société créée à Paris et qui se développe aujourd’hui dans la région Grand-Est. Wino est une application permettant au consommateur de trouver rapidement un bon vin en adéquation avec ses envies. L’approche est avant tout ludique, par exemple : quel vin pour une soirée sushis entre amies ? Grâce à l’application, l’utilisateur définit ses attentes et l’application choisit, grâce à un algorithme, le meilleur vin dans sa base données, puis le géolocalise. Disponible uniquement sur iOS.

Nans Thomas

    hello@wino.fr

https://wino.fr/

  • Myrissi (Nancy)

Muriel Jacquot, chercheuse et co-fondatrice de Myrissi, met son expertise scientifique autour des liens “odeurs – couleurs – émotions”. Les études réalisées en chimie, neuroscience et modélisation informatique leur ont permis de développer différentes solutions faisant le lien entre l’olfaction, les couleurs et l’état émotionnel du sujet. Leur démarche est d’augmenter la satisfaction du consommateur en adaptant l’environnement olfactif ou la coloration d’un produit. Grâce aux données récoltées, Myrissi a créé plusieurs outils dont une application ludique “My Cocktail Detective” qui permet de proposer une boisson, en fonction de l’état émotionnel du consommateur.

Muriel Jacquot

contact@myrissi.fr

https://myrissi.fr/

  • Aero Vision (Ostwald)

Arnaud Sohler a fondé Aero Vision, une société de diagnostic des vignes par imagerie aérienne à l’aide de drones. Grâce aux différentes caméras, il est possible de modéliser les sols et les parcelles jusqu’à l’ordre du mm, mais également de surveiller la structure de la vigne (hauteur des pieds, par exemple). En utilisant divers capteurs qui analysent les différents spectres lumineux il est possible de recueillir des informations sur la santé de la plante. Par exemple, une feuille stressée ne renverra pas les mêmes longueurs d’ondes qu’une feuille saine. Cela permettra, dans le futur, de repérer les maladies ou d’analyser les dégâts naturels.

Arnaud Sohler

arnaud.sohler@aero-vision.fr

  • Strataggem (Strasbourg)

Strataggem propose des systèmes d’infrastructures pour communiquer des informations récoltées par des capteurs (hygrométrie du sol, température d’une cave…) et les traiter. Le but est de pouvoir surveiller à distance les données critiques d’une installation et de les suivre en temps réel grâce à un système de communication radio. En parallèle de ce système de communication, il est également possible de récolter des informations très précises (de l’ordre du cm) sur la géolocalisation du capteur. Appliqué à la vigne, cela permet d’avoir un suivi hygrométrique du sol et également, de suivre les variations de diamètre des pieds de vigne.

Manuel Yguel

contact@strataggem.com

https://www.strataggem.com/

  • Sommelier Particulier (Paris)

Mathieu Lasne-Villoing, avec Sommelier Particulier, a envie de démystifier l’image du sommelier. Le sommelier n’est pas juste celui qui ouvre la bouteille de vin au restaurant : c’est avant tout une personne de terrain, qui connaît les vignerons et qui possède une grande expérience et convivialité. Sommelier Particulier est une plateforme de conseil conversationnelle. Elle permet aux consommateurs de profiter des conseils de ces sommeliers passionnés, en étant directement en contact avec l’un d’eux par téléphone. Grâce à cette conversation, le sommelier va établir une sélection de vins spécialement pensée selon les goûts et les envies du consommateur avec lequel il aura discuté.

Mathieu Lasne-Villoing

contact@sommelierparticulier.com

http://sommelierparticulier.com/

  • Syndicat des Vignerons de Champagne et leur coiffe “Cloé” (Reims)

Éric Lamaille et Typhen Ferry étaient présents pour présenter le projet “Cloé”. Ce projet est né suite à des vols de coiffes de bouteilles de Champagne qui étaient ensuite utilisées pour vendre des contrefaçons. “Cloé” est une coiffe intelligente dotée d’un Datamatrix unitaire permettant d’assurer la traçabilité et l’authentification de la bouteille. Elle est munie de deux QR codes : un sur sa partie visible et un l’intérieur de la languette, ainsi que d’un numéro de sécurité et d’une signature numérique. La coiffe Cloé existe dans 2 modèles, un standard et un modèle premium.

Typhen Ferry et Éric Lamaille

tferry@sgv-champagne.fr

http://cloe.sgv-champagne.com

  • Asako Watanabe, brasseuse de saké (Gifu, Japon)

En direct du Japon, Asako Watanabe nous a raconté son expérience en matière de production de saké. Dans les années 1900, les femmes n’avaient pas le droit de pénétrer dans les brasserie de saké. Bien qu’elles soient aujourd’hui autorisées à travailler dans ce domaine, elles sont peu nombreuses à en diriger la production. Asako Watanabe est la seule femme à être maître de production (“Toji”) dans la région de Gifu, réputée pour la pureté de son eau. Le saké est produit à partir de l’amidon de riz transformé en sucre par un procédé de fermentation. Sa qualité dépend intégralement du savoir-savoir du “Toji”. La brasserie Watanabe est très réputée depuis 1903 et Asako Watanabe y produit un saké nommé “Blanche Neige”.

http://www.minonishiki.com/

Dev

Vous êtes développeurs ? N’hésitez à prendre part aux 3 meetups organisés en cette fin de mois, respectivement par StrasbourgJS, ReactJS SXB et Strasbourg Startups, susceptibles de vous intéresser. Sans oublier le traditionnel Hack SXB organisé à la Plage Digitale, qui en fait un véritable lieu de réunion et d’inspiration pour les développeurs.


  • Meetup Strasbourg JS

Déploiement serverless

Lors de ce Meetup, Paul CHOBERT, développeur Freelance, présentera comment développer en serverless une application NodeJS.

Le terme “serverless” est très en vogue actuellement et la définition des architectures serverless mérite d’être discutée. Ce sont des architectures et des applications où l’utilisateur n’a plus à gérer à la moindre infrastructure. En savoir plus ICI.

L’événement sera suivi d’une petite collation.

Inscription : https://www.meetup.com/fr-FR/StrasbourgJS/events/238360041/?eventId=238360041

Y aller : mercredi 22 mars de 19h à 21h à la Plage Digitale – 15 route du Rhin 67100 Strasbourg


 

 

  • Meetup ReactJS SXB

Présentation de Preact, alternative légère de React avec la même API

Qu’est-ce que Preact ? Est-ce difficile de l’utiliser ? Faut-il migrer mon code ? Quels sont les bénéfices ?

Toutes les réponses lors de ce Meetup organisé par ReactJS SXB !

Au programme, une démonstration : passez votre application sur Preact en une soirée et découvrez les bénéfices par rapport à React.

Une expérience avec React est vivement conseillée, tous les niveaux sont acceptés.

Inscription : https://www.meetup.com/fr-FR/ReactJS-SXB/events/238380582/

Y aller : vendredi 24 mars de 19h à 21h à la Plage Digitale – 15 route du Rhin 67100 Strasbourg


 Les développeurs(ses), éléments clés pour la création des startups.

Ce meetup tentera d’analyser l’impact que peut avoir la présence ou, au contraire, l’absence d’un fondateur au profil technique pour la création et le développement d’une startup. En effet, un porteur de projet n’a pas toujours les bonnes compétences pour le réaliser et doit savoir s’entourer.

Mais, comment se passe la création de la startup quand on doit, dès le début, recruter des développeurs ? Est-il judicieux, dans ces cas là, de sous-traiter à une autre entreprise ou de faire appel à un développeur freelance ? Ou faut-il, au contraire, s’associer avec un autre fondateur technique ?

Pour répondre à ces questions les invités sont :

Ces interventions seront suivies par une table-ronde et un buffet de networking.

Inscription : https://www.eventbrite.fr/e/billets-meetup-13-32531321057

Y aller : jeudi 30 mars à 18h30 au Shadok – 25 presqu’île Malraux 67100 Strasbourg


  • Hacksxb #49

Langage R, Art-Duino et Hop’n’Splash

Pour ce 49ème rendez-vous du HackSXB, le groupe meetup R vous proposera une introduction au langage R et les élèves du mooc Art-duino pourront continuer leur objet connecté. On vous propose également de travailler sur la suite du jeu Hop’n’Splash.

Le but est de produire quelque chose de fonctionnel à la fin de la soirée, de faire avancer un projet commun ou votre projet personnel. Une petite présentation à l’ensemble des participants est également appréciée ! Ramenez votre projet en cours, vos problèmes du moment, vos nouveaux gadgets !

Les règles sont simples : partager avec les autres, montrer ce que vous faites et faire preuve d’ouverture d’esprit !

Collation offerte par Alsace Digitale, n’hésitez pas à ramener aussi quelque chose

Inscription : https://www.helloasso.com/associations/alsace-digitale/evenements/hacksxb-49-r-art-duino-et-hop-n-splash

Y aller : vendredi 31 mars à partir de 19h à la Plage Digitale – 15 route du Rhin 67100 Strasbourg

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Youtube