Notre second coworker à nous accorder une interview se prénomme François Huynh. Sur ses 6 mois d’activité à la Plage Digitale, François a pu travailler sur beaucoup de projets avec les autres Plagistes. Nous pourrions le définir comme un hyperactif. Des projets, des campagnes, des opportunités qu’il ne cesse de concrétiser. Il nous en dit plus.

 

1) Quelle est ta profession ?

Je ne sais comment définir mon métier si ce n’est une multitude de casquettes. J’ai plusieurs professions et plusieurs fonctions. Je me dis tout d’abord entrepreneur. J’ai monté mon agence (AD Avenue) de conseils en stratégie internet après plusieurs années dans des grands groupes. Ayant participé au développement du digital chez Crédit Mutuel Centre Est Europe, Sanofi, Yahoo !, je me suis donné le challenge d’innover pour les petites structures en France. Pourquoi les petites entreprises ? Je pense sincèrement que ces entreprises ont autant de valeur que les grandes ! L’important est de raisonner en leader pour innover et les petites structures sont tout de même plus réactives et flexibles.

2) Pourquoi avoir choisi l’enseignement, à côté de tout ce que tu fais ?

François Huynh, directeur d'AD AvenueCe fut une réelle opportunité. J’avais repris des études il y a quelques années. Avec ma maturité, de bons résultats et un relationnel efficace avec la direction, je me suis proposé d’apporter ma valeur ajoutée et ma pédagogie à l’école. J’ai vu que je pouvais apporter quelque chose de nouveau et d’amusant. Tout s’est fait naturellement. Je poursuis à présent par la formation professionnelle avec une certification récente.

J’enseigne également le marketing internet aux étudiants d’Ecole de Commerce pour l’INSEEC, l’Université de Paris 8 et l’EM de Strasbourg. Mon métier est à la fois passionnant, terrifiant et motivant. Amoureux de l’innovation, je cherche à redéfinir le sens du mot entreprendre… Pas seulement pour moi-même, mais pour les autres.

 

3) Dis-nous en un peu plus sur AD Avenue.

J’ai créé AD Avenue lorsque je travaillais pour Sanofi-Aventis à Genève. Mon travail était de monter une agence de communication digitale en interne, une stratégie que j’ai mise en place avec une équipe de créatifs. Au final, j’ai voulu réaliser ce même parcours pour moi-même, puisque j’avais les connaissances et la motivation pour réussir. Au fil du temps, de mon expérience et de ma culture, j’ai développé cet esprit entrepreneurial qui m’accompagne aujourd’hui. « Tu prends le risque et tu te lances ».

L’agence AD Avenue est divisée en deux grandes familles, l’agence digitale et les produits (éditeurs de sites) en régie. L’agence digitale est divisée en 8 domaines d’activité stratégique : Consulting/Formation, Création Graphique, Web, Référencement, Médias Sociaux, Communication/Relations presse, Email/Social Marketing, et Publicité en ligne.

AD Avenue est à la fois conseiller et exécutant car nous disposons des ressources matérielles et humaines pour mettre en application les réponses aux problématiques des entreprises désirant vendre sur internet. Nous nous occupons de leur présence sur les réseaux sociaux, de leurs campagnes e-mail marketing, de leur stratégie de développement sur internet, de la promotion de leurs nouveaux produits/services, mais aussi du développement de leur site vitrine ou e-commerce.

« L’important est de raisonner en leader pour innover et les petites structures sont tout de même plus réactives et flexibles. »

 

4) Sur quelles campagnes/clients travailles-tu en ce moment ?

Nous sommes actuellement sur une problématique d’entreprise datant des années 70 qui aimerait performer et mesurer leur impact sur internet. Il s’agit d’établir un premier diagnostic et d’effectuer un audit sur son existence sur internet, puis de préparer une recommandation concrète afin de mettre en place avec les commerciaux une stratégie efficace sous forme de séminaire. C’est moins glamour que de faire des opérations sur Facebook, mais ces problématiques là nous aident à innover et à apprendre plus.

Nous préparons également la rentrée pour les annonceurs et les campagnes e-mail des clients – surtout quand on sait que la rentrée est une période très promotionnelle. Au sein d’une agence, il y a toujours à faire : retravailler ses offres, repenser sa stratégie ou même avancer sur des projets pour amener de la croissance. Pour la rentrée, nous allons proposer des nouveaux produits et services. Nous sommes en flux continu sur notre portefeuille de produits et nous préparons en ce moment même 4 lancements de produits.

Je ne peux que vous dévoiler les tags à suivre. Il va falloir attendre la rentrée pour découvrir les 4 nouveaux produits de la marque AD Avenue.

#pmebooster #euneva #OnlineAsk #Landing’Pay

 

Logo Ad Avenue, stratégie et marketing internet

 

5) D’où te viens cette passion du web ?

Disons que c’est dans la continuité de mon métier de base – la communication visuelle. J’ai acquis une certaine liberté en me penchant sur le web. Sa richesse, son contenu intéressant… Ça bouge beaucoup, c’est en évolution perpétuelle. J’en veux pour preuve que n’importe quelle entreprise, même si elle a un commerce physique, se tourne vers le web. C’est un passage obligatoire.

On peut apprendre des règles et des méthodes mais tu ne sauras jamais tout sur le web. C’est pour cette raison qu’il faut toujours réfléchir et s’adapter en fonction du marché, du client ou même de l’époque.

« Au bout de 6 mois ici, j’ai trouvé des clients mais aussi de futurs collaborateurs. »

 

6) Pourquoi avoir choisi le coworking et plus particulièrement la Plage ?

Encore une fois, c’était une opportunité. Je me déplace régulièrement, j’avais besoin d’un bureau mobile. Quand j’ai fait mes recherches préliminaires, les prix étaient forts et les horaires peu flexibles. C’est aberrant. Je veux dire, quand tu commences ta boîte, tu ne peux pas te permettre de travailler de 8h à 18h. C’est alors que j’ai découvert La Cantine à Paris. J’ai voulu retrouver le même concept sur Strasbourg. Puis tout a découlé naturellement, je suis venu visiter la Plage Digitale et je me suis rendu compte qu’elle répondait à mes besoins. D’ailleurs, il y a beaucoup d’évènements qui se passent à la Plage, comme le WDSTR.

Au bout de 6 mois ici, j’ai trouvé des clients mais aussi de futurs collaborateurs. Il y a beaucoup de talents et de compétences ici, cela te permet de créer des partenariats avec des collègues de bureau et de prendre des décisions rapidement. Ce sont des opportunités à saisir. En fait, si je monte beaucoup de projets c’est pour ne pas me retrouver seul. Je lance ma vision sur un sujet et on me suit (ou pas).

François Huynh, directeur d’AD avenue
AD-Avenue.fr   test2      test1      06003950-photo-logo-google-plus

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Youtube