Greg Massa nous fait l’honneur d’inaugurer cette nouvelle rubrique en se confiant à nous. Cet entrepreneur est actuellement en train de finaliser sa startup, MonProchainJob. Fraîchement arrivé à la Plage, il a vite su trouver sa place parmi les autres Plagistes. Une intégration facilitée par la bonhomie du personnage. Voyez par vous-même :

1) Bonjour Greg, merci de prendre le temps de te dévoiler à nos lecteurs. Sans plus attendre, la première question : Qui es-tu ?

Je me définis comme un entrepreneur pragmatique et enthousiaste. Pragmatique parce qu’à l’époque de la bulle internet, je travaillais sur les marchés boursiers, j’étais aux premières loges lorsque la bulle internet a éclaté. Des concepts intéressants ont été créés à l’époque, mais en laissant de côté l’idée qu’il fallait des clients pour assurer la pérennité… Le retour à un certain formalisme dans le business a été dur, mais l’envie de concevoir et lancer des business de manière différente était posée (typiquement l’esprit des start-ups). Par conséquent, j’ai fait le choix d’innover mais dans le cadre d’une adéquation la plus forte possible avec mes clients de demain. Le côté enthousiaste se matérialise surtout par l’investissement personnel – financier et humain – que je mets dans mon job. Tu sais, c’est assez révélateur de l’époque : avec une belle idée, un peu de temps et de sueur, d’accompagnement et d’esprit critique, et avec le support des nombreux outils dont on dispose en ligne développés par un certain nombre de gens talentueux à travers le monde (gestion de projets, CRM…), tu peux te lancer peut être plus facilement qu’avant.

À condition d’aimer entreprendre avec ferveur. Car l’esprit d’entreprendre, tu l’as ou ou tu l’as pas !logo-monprochainjob

 

 

2) Mais alors, sur quoi travailles-tu en ce moment ? Dis-nous en un peu plus sur ta startup.

En quelques mots, et sans trop en dévoiler avant la campagne de communication de Mon Prochain Job prévue à la rentrée, il s’agit d’une solution d’aide au retour à l’emploi que j’ai commencé à développer en solo fin 2012 et qui sera lancée le 30 septembre.

Tout est parti de mon expérience personnelle de cadre en recherche de job. Je me suis alors demandé : « Comment reprendre les rennes pour être plus efficace dans mes recherches, et avancer le mieux possible dans mes journées de prospection d’emploi (identifier tout ce qui n’était pas couvert en terme de compétences par les acteurs habituels – Pôle Emploi, APEC, job boards ).

J’ai rapidement compris que quand tu sors du système professionnel, tu n’as plus vraiment accès aux infos et au réseau. Or c’est de l’information sur les entreprises que provient la valeur ajoutée qui permettra de construire candidature pertinente : une offre d’emploi, ou une candidature spontanée, c’est plus qu’un énoncé de compétences recherchées : c’est un contexte – caché pour qui ne dispose pas des bonnes informations au bon moment – qui caractérise les besoins en face desquels le candidat va positionner son offre de services.

Avec MonProchainJob, la personne en recherche de job disposera d’un maximum d’informations sur un panel d’entreprises sélectionnées afin d’être paré à postuler. Tout ça en se créant son réseau et du lien social. C’est ça la valeur ajoutée de mon projet. En plus de s’adresser à une population un peu délaissée, parfois vilipendée, et souvent en désarroi. La notion de communauté n’est pas non plus à prendre à la légère, je pense même qu’elle peut amener à donner du relief à une recherche. C’est un levier que je vais chercher à développer.

Tu ne peux pas obliger les gens à retrouver un job. Mais tu peux leur fournir tout l’outillage qui permettra de le faire dans les meilleures conditions. C’est un de mes souhaits au travers du projet.

« L’esprit d’entreprendre tu l’as ou pas !»

 

3) Pourquoi avoir choisi le coworking ? En quoi cette méthode de travail est propice au développement de ton entreprise ?

Le coworking fut un élément accélérateur dans la vitesse insufflée au projet. Un bureau dans un espace comme la Plage est plus un investissement qu’une charge au niveau comptable… Surtout avec le réseautage.

Quel que soit le business, le petit monde des entrepreneurs se retrouve confronté à des problématiques communes – fiscales, commerciales, etc. Ici, les gens qui sont des experts sur leurs domaines respectifs, avec des compétences complémentaires. La Plage, c’est un melting-pot fort. Se retrouver dans un espace de coworking, c’est lutter contre la solitude du créateur d’entreprise.

Pourquoi la Plage, ça s’est fait par évidence. Je suis passé une fois par curiosité et j’ai gardé un bon souvenir du lieu et de l’ambiance générale. J’ai eu naturellement envie d’approfondir, et la première impression a été la bonne.

 

gregmassa4) Qu’est ce qui te plait le plus dans le coworking ?

L’atmosphère de travail. Certains paieraient pour travailler chez eux loin de leurs collègues, moi je paye pour travailler avec des collègues qui ne sont même pas mes collègues !

La productivité s’améliore car on reste concentrés ; et il y a de nombreux échanges informels avec des professionnels agissant sur des périmètres métiers différents. Dans le même temps, je reste totalement libre dans mon organisation dans mon travail et la flexibilité de mon activité.

 

5) Et à la Plage Digitale ?

L’avantage de la Plage réside dans le fait qu’on se trouve dans un pôle orienté digital avec des coworkers compétents et ouverts. Puisque nous sommes dans les métiers de l’économie numérique, on se retrouve en première ligne des changements. Nous sommes témoins (parfois acteurs) des changements du web de notre époque. Et ces changements vont au-delà de simples phénomènes de mode ou autres gadgets pour geeks : ils peuvent aussi impacter la société elle-même, tous les utilisateurs de Facebook ou de services dans le cloud (chez Google par exemple) le comprendront facilement.

Sur place, l’atmosphère est très studieuse. L’apparente décontraction des gens ne doit pas faire oublier que chacun travaille pour son propre business, par conséquent, tout le monde se manage par son obligation personnelle de résultat. Ce qui frappe les gens d’ailleurs, en arrivant à la Plage, c’est le caractère paisible de l’open space. C’est d’ailleurs la première fois dans mon expérience professionnelle que je valorise le travail sur un plateau plutôt que dans un bureau fermé!

« La Plage, c’est un melting-pot fort. »

 

6) En un mot, comment définirais-tu ton expérience parmi les Plagistes ?

Conviviale. Les gens s’entendent bien et s’entraident. Certains business se nouent même entre les sociétés présentes sur place ; pour ma part, j’y ai trouvé des fournisseurs potentiels.

En parallèle, le cadre est plaisant entre Malraux et Rivetoile. Je viens au travail avec la banane et si je veux venir en short l’été, rien ne m’en empêche *rires*. C’est le plaisir de travailler à l’état pur. Tu peux t ‘investir énormément (entre 12 et 15 heures/jours) à la réussite dans ton business, mais la valeur plaisir doit être prédominante. Sinon, autant laisser tomber et redevenir salarié dans un cadre plus formel et moins fun.

 

7) Un dernier conseil ?

Oui. À ceux qui recherchent un endroit pour travailler au calme dans un environnement agréable hors de chez eux, ne faites pas comme moi en remettant ça au lendemain: venez le plus tôt possible !

Aux candidats : faites des recherches poussées sur les entreprises qui vous intéressent et vous trouverez des problématiques professionnelles auxquelles répondre. C’est ça qui vous distinguera des autres et vous permettra de décrocher… Votre prochain job !

Aux managers : laissez les gens reprendre la main sur leur job. Privilégier la convivialité, proposer un cadre de travail agréable et déléguer permet d’obtenir des gens le meilleur d’eux-mêmes et la motivation d’atteindre les objectifs. Et qu’on en finisse avec le management par la peur ! La crise ne se résoudra pas par des positions défensives mais par de l’innovation pour les clients et de l’audace.

Greg Massa, fondateur et dirigeant de mon prochain job
www.monprochainjob.com/    test2       test1        06003950-photo-logo-google-plus 
(lancement du portail au 30 septembre et du blog Emploi à la rentrée)

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Youtube